[Aéro Visites] Visite au France Air Expo Le Bourget

Aujourd’hui dans Aéro Visites, on va parler d’un salon aéronautique un peu spécial. Celui-ci concerne, une fois n’est pas coutume, l’aviation générale : le France Air Expo.

Le tarmac de l’aéroport du Bourget (code OACI : LFPB) a vu cette fin de semaine l’arrivée du salon France Air Expo. L’occasion était trop belle et j’ai embarqué mon ami Arnaud, un fou dangereux d’avions, pilote passant son PPL à ses heures et ancien compagnon de TPE… On a une relation très particulière vis à vis de notre passion commune… C’est un peu comme le duo « la tête et les jambes » : je suis plus porté sur la physique et l’exploration assez poussée mathématiquement de la mécanique du vol tandis que lui, il pilote et est un homme de l’instant qui sait manœuvrer sa machine avec brio et avec des connaissances (réglementation, météo…) que je n’ai pas.

S1220002.JPG
Le G500 que j’ai vu depuis le Musée de l’Air (collection photo personnelle)

Pour les besoins d’un futur gros article sur mon site, je suis allé au Musée de l’Air et de l’Espace prendre des photos du Mirage IV A, des Concorde et de moteurs le 6 Juin, accompagné d’un ami. C’est à ce moment là que j’ai eu vent de l’événement et derrière les mises à distances vers le Breguet Atlantic, j’aperçus alors quelques avions dont les deux Embraer, un Cirrus et un Pilatus. Mais je vis aussi un Gulfstream G500. Lors de mon arrivée sur le tarmac du salon, j’espérais le voir mais il n’en était rien… Était-il là les jours d’avant ? Mais bon, il y avait toujours les deux Embraer que j’avais aussi envie de voir.

Arrivé sur le tarmac, on voit deux jets privés gris et bleus. C’est des avions de facture brésilienne, conçus par Embraer. Ces deux avions sont les Phenom 300E et Legacy 450. Mon préféré parmi les deux est le Legacy. Il est plus gros que le Phenom et je trouve son nez mieux taillé que son petit frère. C’était un super stand avec deux beaux gros joujoux…

S1230026.JPG
Le fameux P2010… (collection photo personnelle)

Mon ami Arnaud passe actuellement son PPL et il vole souvent sur Tecnam P2008, un avion école monomoteur et ailes parasol. Lorsqu’on aperçut alors le Tecnam P2010 du salon, il fut comme aspiré par celui-ci ! La conception du P2010 l’a frappé et il m’a confié qu’il aimerai bien en tester un. En effet, il est équipé de yoke et non de stick, c’est plus pratique et c’est un quadriplace or que le P2008 est un monoplace. Il m’a aussi fait remarquer qu’il est plus haut sur pattes que son compère. Enfin, il voit que les portes sont plus solides sur le P2010 car il m’a dit que celles de son avion d’aéroclub sont aussi solides que des biscottes… M’enfin bref, après avoir bien bavé dessus et vu le prix qui nous a arrachés la cornée, on est vite passés à autre chose.

S1230027.JPGSur le salon, il y avait tout de même quelques hélicoptères légers. Ceux-ci attiraient le public mais pas autant que les avion, plus imposant pour certains sur le tarmac. Ces hélicoptères n’ont pas la même morphologie que ceux exposés dans le Musée de l’Air et de l’Espace. Ceux du salon sont plus légers : il y en avait même un monoplace. Ils sont conçus uniquement pour un usage récréatif et n’ont donc pas la carrure de soldats sur le champ de bataille à l’image des Sikorsky et autres Gazelles de l’ALAT…

S1230033.JPG
Autogire Cavalon (collection photo personnelle)

Il y avait un appareil totalement à part. Classable dans la même catégorie que les hélicos, c’est une voilure tournante mais ne vous y trompez pas, c’en est pas un… Cet appareil appartient à une race d’engins qu’on appelle autogires. Il y en a quelques d’ailleurs dans le hall des voilures tournantes au MAE… Les autogires sont équipés d’un moteur propulsif et d’un rotor en auto-rotation grâce au vent relatif. Ainsi, le moteur assure la propulsion et le rotor assure sa portance. L’autogire fut invenué par Juan de La Cierva dans les années 1930.

S1230036.JPG
Projet Whisper  d’EAC (collection photo personnelle)

En se baladant dans les allées, Arnaud et moi furent interpellés par cet appareil, comment dire… original… Cet appareil sera un moyen de transport multirotor biplace et électrique. Il possède 8 moteurs électriques avec leurs hélices et permettent un décollage vertical comme les drones de loisir. Le rayon d’action prévu est de 100 km et sera facilement pilotable car la seule commande de vol est un joystick placé entre les deux sièges pilotes.

Après le stand Embraer, les hélicos et les autogires, voici les autres avions présents sur le salon France Air Expo. Je n’ai que peu de choses à dire à ce sujet, je ne suis pas un expert en aviation légère, je suis plus calé en aviation commerciale et de chasse.

S1230037
Impressionnant ce beau joujou, n’est-il pas ? (collection photo personnelle)

Loin derrière les mises à distances du tarmac, on a pu observer un avion étrange et très peu visible du public français. Cet avion de facture étasunienne, construit par l’avionneur McDonnell Douglas, est le C-17 Globemaster III. Il est le pilier de la logistique de l’USAF à l’intérieur et à l’extérieur du territoire étasunien. Il est équipé de quatre turboréacteurs à haut taux de dilution : c’est-à-dire qu’avec un minimum de kérosène, il peut délivrer une poussée assez puissante. L’Airbus A400M européen est son concurrent direct.

S1230045.JPG
Le Mooney M20 (collection photo personnelle)

Après avoir surpris le géant Globemaster, on a surpris un Mooney M20, un Faclon 8X et un Gulfstream G-IV sur le tarmac du Bourget. Même si il y avait des avions assez beaux, le salon en contenait peu… dommage. Mais bon, il y avait de belles choses à voir et c’était une belle sortie entre amis surtout.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s